Magic-cat-catmaranNews - Automne 2004
______________________________________________________________________

Dans le sillage d'Orange II réalisé dans la toute nouvelle unité de production de Multiplast à Vannes, le chantier reste l'escale privilégiée des multicoques océaniques. Idec, Magic Cat, Geronimo et Foncia s'y sont succédés alors que d'autres équipes de Multiplast intervenaient en extérieur : à Lorient sur Orange II ou dans le sud de la France pour la mise en place sur site des sphères tout carbone pour simulateur de vol en hélicoptères

Check-up pour Magic Cat
Après un tour du monde et plus de 60 000 milles effectués en charter depuis sa mise à l'eau en 1996, Magic Cat a profité de son passage en France pour faire escale chez Multiplast et réaliser un check-up avant de retourner aux Antilles pour une nouvelle saison.

Catamaran de croisière de 25 mètres conçu par le Gilles Ollier Design Team et réalisé par Multiplast, Magic Cat avait besoin de petites interventions d'entretien après son tour du monde. l'essentiel – hormis un check-up général du bateau - a porté sur un relooking de la peinture de pont, un polissage des coques et la révision générale du gréement dormant et courant : les drisses étaient d'origine !
Depuis 1999, à la demande de l'armateur, Jocelyn Huet effectue le suivi de ce multicoque en une fréquence triennale, que ce soit au chantier ou en extérieur, afin de garder un traçabilité des interventions et assurer une maintenance précise du catamaran.

Nouvelle coque centrale pour Foncia

Foncia-chez-Multiplast-pour-lhiverAlain Gautier a décidé de changer la coque centrale de son trimaran pour la prochaine saison afin de gagner en poids et augmenter son volume. Multiplast en assure la réalisation et l'assemblage sur la structure existante.
Alain Gautier : "A l'origine, je voulais construire Foncia chez Multiplast eu égard à leurs compétences et aux bonnes relations que nous avons toujours entretenues avec Gilles Ollier et son équipe. (Nous avons réalisés les premiers mâts de Foncia chez eux). Mais le chantier était hélas occupé par la fabrication d'un autre 60 pieds. c'est donc naturellement que nous avons choisi Multiplast pour ce gros chantier hivernal. Et comme les architectes Van Peteghem et Lauriot Prévost sont désormais installés sur la même zone technique, c'est très facile de travailler efficacement".
La nouvelle coque est réalisée dans le moule qui a servi à Groupama II, le Champion du Monde en titre de la série. Elle va permettre d'obtenir un gain de poids d'environ 350 kilos. Elle est réalisée en carbone pré-imprégné sandwich Nomex sous vide et cuite à 120°. La remise à l'eau est prévue en mars 2005.

Trimaran Idec

trimaran-idecidecA l'issue de sa fantastique chevauchée en solitaire autour du monde et l'extraordinaire chrono de 72j 22h 54mn 22s (moyenne 12,42 nœuds), le trimaran de 27,20 m Idec (ex Sport Elec d'Olivier de Kersauson) avait besoin d'une petite toilette.
L'été dernier, Francis Joyon a confié à Multiplast le lifting de la plate-forme d'Idec. Après un mois de stand-by sur les côtes espagnoles, le skipper breton vient d'inscrire un nouveau record à son tableau de chasse sur la route de la Découverte entre Cadix (Espagne) et San Salvador (Bahamas). Le temps de référence en solo sur cette transat est désormais de 11j 03h 18' 20". Sur la route du retour, il tentera de s'approprier le titre de meilleur performer mondial à la voile en solo sur 24 heures : record à battre 540 milles, soit 22,5 nœuds de moyenne...

Maxi trimaran Geronimo

Après 4 semaines passées chez Multiplast en octobre dernier, Géronimo Cap Gemini Ernst & Young a été remis à l'eau. Un chantier hivernal important puisque le multicoque d'Olivier de Kersauson s'est vu doter de systèmes hydrauliques de basculement du mât.
Une transformation décidée pour améliorer les performances du trimaran gris avant son départ pour le Golfe Persique et Doha (Qatar) via le canal de Suez, en vue de sa participation à la course l'Oryx Quest, tour du monde en équipage sans escale dont le départ est fixé au 5 février 2005.
A raison de 6 jours par semaine, une douzaine de prototypistes du chantier ont œuvré sur le plus grand trimaran de course au monde. Yann Penfornis : "...le temps d'intervention a été concentré grâce à une organisation efficace entre nos équipes et celle du bateau. l'opération a cependant demandé beaucoup d'attention : fendre les flotteurs sur plus du tiers de leur longueur pour réaliser les goulottes et ancrages des vérins hydrauliques, demande beaucoup de minutie et de précision... " . Après un mois d'essais et de mise au point de l'espar désormais mobile, Géronimo devrait quitter la France début décembre.

Orange II – En stand by...

Orange-II-prt-pour-un-nouveau-tour-du-mondeDe retour à Lorient (56) après sa campagne méditerranéenne, Orange II est désormais en préparation pour une nouvelle tentative sur le Trophée Jules Verne dont le Stand-by pourrait commencer très rapidement.
En perpétuelle évolution, la maxi catamaran avait testé un nouveau safran à l'occasion de sa tentative sur le record de Méditerranée, afin d'améliorer la tenue de cap à très grande vitesse. Celui-ci ayant donné satisfaction, il a été décidé d'équiper la plate-forme de ces nouveaux safrans pour une nouvelle tentative à la reconquête Trophée Jules Verne que Bruno Peyron a déjà remporté deux fois sur des bateaux Multiplast (Commodore Explorer & Orange I).
Avec ce maxi multicoque, Multiplast a donc inscrit deux nouveaux records mondiaux à son palmarès – la plus grande distance parcourue à la voile en 24 heures 706,5 milles et celui de la Méditerranée entre Marseille et Carthage (Tunisie) réalisé en septembre dernier en 17h 56' 13" à la moyenne de 25,53 nœuds.

Industriel

Tour récemment, Multiplast est allé installer sur site dans le sud de la France les sphères tout carbone des simulateurs de vol pour hélicoptères commandés par Thalès.
Cette phase finale demande une très grande précision et constitue, comme dans la construction des bateaux prototypes, une démarche qualité que Multiplast intègre systématiquement dans ses projets.
Le savoir faire de Multiplast dans la réalisation de pièces composites de grande dimension intégrant leur conception, les process de fabrication et les outillages, devient de plus en plus une référence industrielle. A l'occasion de la conférence annuelle du SAMPE (Society for the Advancement of Materials Process Engineering) qui s'est déroulée dans les locaux d'Airbus à Toulouse (France), Gilles Ollier a été convié le 19 novembre 2004, à intervenir sur le thème : "conception et réalisation de pièces composites de grandes dimensions".
Plus d'informations : www.sampe-france.org

 

Adresse

icon-adressMULTIPLAST S.A.S

Parc du Golfe
       24 Allée Loïc Caradec
       56000 VANNES
       France

viber-iconTéléphone

Tél. +33 (0)2 97 40 98 44

      GROUPE CARBOMAN

      DECISION.CH

PLASTINOV 

       PLASTEOL