Orange-II-au-Cap-LizardAtlantique Express pour Orange II et record mondial des 24 heures
______________________________________________________________________

Depuis le 25 août dernier, Orange II détient la deuxième performance mondiale sur le record de l'Atlantique en 4j 17h 59mn 18s, quelques 31 petites minutes et 12 secondes dans le tableau arrière du PlayStation de Steve Fossett. Bruno Peyron et ses hommes viennent de prouver que l'extraordinaire chrono de l'Américain était prenable.

Parti de New York le 21 août 2004 dans des conditions météo peu idéales, le dernier né des maxi catamarans construits par Multiplast à Vannes (Atlantique), a prouvé qu'il en avait sous les dérives. Yann Penfornis, du Gilles Ollier Design Team :

 

Orange II a été imaginé pour ces grands runs au large. Il est puissant et haut sur l'eau pour ne pas s'arrêter dans les vagues lorsque la mer est formée. Dans sa conception et sa réalisation, nous avons beaucoup travaillé sur son potentiel à maintenir des vitesses moyennes élevées...". Et le multicoque l'a prouvé pendant toute cette tentative effectuée à des vitesses moyennes quasiment toujours supérieures à 30 nœuds.

706,2 milles en 24 heures

Avec ces chronos, Orange II n'est pas rentré bredouille de l'Atlantique puisqu'il a décroché le record mondial de la distance parcourue à la voile en 24 heures avec 703, puis 706,2 milles à la moyenne de 29, 42 nœuds (en attente de ratification par le Wssrc). Par la même occasion, Orange II est devenu le premier voilier au monde à franchir la barre des 700 milles en 24 heures. Une performance possible annoncée lors de la mise à l'eau du bateau, comme l'avait été celle des 600 milles pour la génération précédente, celle de Club Med vainqueur de The Race, qui avait été le premier à parcourir 625 milles en juin 2000. Et chez Multiplast, on se souvient aussi que le catamaran Crédit Agricole III dessiné par Gilles Ollier et construit par le chantier, avait été en 1984 le premier à totaliser 500 milles en une journée.
En 20 ans, avec une taille qui a quasiment doublé (65 à 120 pieds), les catamarans de course Multiplast ont augmenté la distance parcourue de 40 % (200 milles) et la vitesse moyenne de près de 30 % (+ 9 nœuds).

Une fiabilité exemplaire

Bruno-Peyron-et-son-quipageBruno Peyron : "...nous avons mené Orange II à 100 %. Il s'est très bien comporté, bien que nous ayons tiré très fort dessus. Nous n'avons strictement rien cassé...". Certes, l'énorme expérience de Bruno Peyron et de ses hommes est à prendre en compte dans la gestion du bateau en mer ; mais la fiabilité d'Orange II tient aussi beaucoup de sa conception et des credo du chantier. Gilles Ollier : "...dans l'ordre, les trois grands axes qui ont amené à la réalisation d'Orange II ont d'abord été fiabilité, puis ensuite vitesse et enfin manœuvrabilité. En voyant Orange II arriver sans le moindre souci après cette rude traversée, nous ne regrettons pas les études de structures menées en parallèle avec deux groupes d'ingénieurs afin d'effectuer un double contrôle pour valider nos options...".

 

 


31 petites minutes...


Orange-II-le-long-des-cotes-anglaisesIl s'en est donc fallut de très peu pour qu'une fois encore, Multiplast puisse afficher à son palmarès un nouveau record de l'Atlantique. Depuis la création du chantier en 1981, le record a été amélioré 8 fois et à quatre reprises par des unités construite par Multiplast : Jet Services II (catamaran de 60 pieds) en 1983 / 8j 16h 36mn, Royale II (catamaran Graal de 78 pieds) en 1986 / 7j 21h 5mn 42s, Jet Services V (catamaran de 85 pieds) en 1988 et 1990 / 6j 13h 3mn 32s.. Et ce dernier le conservera pendant 13 ans...Lors de la remise de la coupe de l'architecture navale en 2001 aux architectes de PlayStation; Morelli et Melvin, Gilles Ollier déclarait : "...Je ne suis pas triste d'avoir perdu le temps de référence sur l'Atlantique que nos bateaux ont maintes fois battu. Je suis heureux que ce soit des Américains et que notre hégémonie quelque peu française en grands multicoques océaniques, ait été battue en brèche. Cette performance va nous pousser à être plus imaginatifs dans la création de nos bateaux, afin d'aller la reprendre aux USA...".
Orange II a prouvé qu'il était à la hauteur de ce challenge. Reste à attendre une nouvelle tentative du catamaran géant, des conditions météo plus favorables et un zeste de chance.

 

Adresse

icon-adressMULTIPLAST S.A.S

Parc du Golfe
       24 Allée Loïc Caradec
       56000 VANNES
       France

viber-iconTéléphone

Tél. +33 (0)2 97 40 98 44

      GROUPE CARBOMAN

      DECISION.CH

PLASTINOV 

       PLASTEOL