gitana-10-navigueGitana X navigue!
______________________________________________________________________

Après 10 mois de chantier chez Multiplast, une mise à l'eau fin juin à Vannes, le trimaran Gitana 10 a tiré ses premiers bords le week-end dernier en baie de la Trinité-sur-Mer (Atlantique/France).
A peine sorti du golfe du Morbihan où est situé le chantier Multiplast, alors que la nuit tombait, le Gitana Team n'a pu résister à envoyer les voiles. Par 12/13 nœuds de vent, avec la dérive en partie relevée et aucun foil, Gitana 10 a tout de suite annoncé la couleur, enregistrant une pointe à 24,8 nœuds (46 km/h). Une vitesse tout à fait normale pour ce type de bateau au faible rapport poids/puissance. Mais ce n'était certainement pas l'objectif de cette sortie inaugurale.Néanmoins, quand on sait qu'il faut des mois pour mettre au point ces Formule 1 des mers et les fiabiliser avant de pouvoir les exploiter pleinement, un parfum de confiance est tout de suite entré dans les esprits. Gilles Ollier : "grâce à tous les tests de contrôles que nous faisons à tous le stades de la construction et après la mise à l'eau, on atteint tout de suite un très bon niveau de mise au point ".

Découverte

lionel-lemonchois-gitana-10Après ces quelques bords nocturnes, l'après-midi du dimanche a été pleinement consacrée à la découverte du bateau, avec 13 équipiers à bord dont 3 des architectes du bateau : Gilles Ollier (F), Yann Penfornis (F) et Duncan Mac Lane (Usa). Malgré un vent plus faible que la veille (10 nœuds), l'équipage a testé la trinquette et les différents mécanismes d'appendices. Cette seconde navigation était une sortie de validation. Lionel Lemonchois, skipper du bateau : "ma première sensation est plutôt bonne; je le sens bien, son assiette a l'air d'être saine".

Dans ses lignes

gitana-teamGitana 10 donne une réelle impression d'aisance probablement grâce à des parti-pris architecturaux avec les bras fortement incurvés en vrai X, des flotteurs inclinés transversalement et très bananés. En navigation par mer plate, cette configuration a semblé efficace, le bateau laissant un sillage très propre, avec les 3 étraves bien dégagées.
Enfin, le cockpit de manœuvre a séduit l'équipage qui pour une première, a imaginé facilement prendre ses marques. Lionel Lemonchois : "son ergonomie nous a demandé beaucoup de réflexion pour bien intégrer les trois zones : arrière avec la barre d'écoute et les bastaques, centrale avec l'hydraulique et les moulins à café, avant avec les winches et manœuvres de voiles d'avant".
L'autre particularité très apparente de Gitana 10 est la position de sont mât assez reculée, avec une grand voile au rond de chute impressionnant. Une option qu'il va falloir confirmer pendant les tests de navigation qui vont désormais s'enchaîner de manière intensive.

A la fin de la semaine, Gitana 10 devrait prendre le chemin de Zeebrugge (Belgique) où se déroulera du 11 au 14 juillet, le 2e Grand Prix de la saison du Championnat du Monde des Multicoques Orma, classe à laquelle appartient Gitana 10.

 

Adresse

icon-adressMULTIPLAST S.A.S

Parc du Golfe
       24 Allée Loïc Caradec
       56000 VANNES
       France

viber-iconTéléphone

Tél. +33 (0)2 97 40 98 44

      GROUPE CARBOMAN

      DECISION.CH

PLASTINOV 

       PLASTEOL