mat-orange-multiplastCatamaran ORANGE. Opération commando chez Multiplast !
______________________________________________________________________

Depuis samedi 16 février, date à laquelle le mât du maxi catamaran Orange a été rentré dans les ateliers du chantier suite à son avarie de tête de mât, toute une équipe s'est mobilisée pour effectuer la réparation dans les meilleurs délais.
Pendant que certains s'affairaient à la découpe puis à la préparation des moules de la partie haute du mât, Patrick Cissé/responsable des achats chez Multiplast, entrait en contact avec le fournisseur de carbone Structil. Objectif : récupérer au plus vite les matériaux nécessaires à la fabrication d'un morceau de 5 mètres.

 

En effet, après analyse des dégâts, les drisses ayant littéralement découpé le mât, il est apparu plus efficace de réaliser un nouveau morceau de profil que de reconstruire l'ancien. La ville du Mans (grand ouest de la Bretagne) à mi parcours entre le fournisseur et le chantier était fixé comme point de rendez-vous pour la récupération de la marchandise.

Dans l'après-midi de ce lundi, vers 17h00 françaises (16H00 GMT), le drappage de la première peau de carbone était déjà effectué dans chaque demi moule et la première cuisson à 120°C commençait, avec 24 heures d'avance sur le planning de deux semaines établi pour la réalisation des travaux.

Une réparation en 7 phases


Dès ce premier passage en four réalisé, autour d'équipes organisées en deux fois huit heures, la phase 2 consistera à poser l'âme du sandwich – du nid d'abeille en composite (Nomex) – avant retour dans le four. Au terme de cette 2e cuisson, la peau intérieure sera mise en place avant une 3e cuisson. Ces trois opérations devraient être terminées samedi prochain 23 février. La deuxième semaine consistera en l'assemblage des deux demi coquilles du nouveau tronçon de mât (phase 4). Puis ce sera le raccordement de ce tronçon entre la tête du mât normalement conservée et le mât lui-même (phase 5), par reprise des tissus de carbone en couches dégradées (scarf). Resteront à effectuer les travaux de peinture et la repose de l'accastillage (phase 6), puis le remâtage (phase 7).
Malgré un plan de charge déjà important chez Multiplast - construction du Class America pour le Défi Français Areva et finition du trimaran de 60 pieds Gitana – et grâce à l'expérience du chantier, de ses hommes et un outillage performant, le mât d'Orange devrait être prêt aux alentours des 2/3 mars 2002. Cela devrait permettre à Bruno Peyron de repartir à la conquête du Trophée Jules Verne avant la date butoir du 10 mars qu'il s'était fixée dans la préparation de son challenge.

Dans le sillage de Géronimo


sur-les-traces-de-geronimoSorti de chez Multiplast fin juillet 2001, le maxi trimaran de 34 m Géronimo d'Olivier de Kersauson a quant à lui, malgré une avarie similaire de mât survenue en novembre dernier, pu franchir la ligne du Trophée Jules Verne ce matin à 02H25 françaises (01H25 GMT) au large de l'île d'Ouessant (extrémité ouest de la France/Europe). La confrontation trimaran/catamaran sur le record absolu à la voile autour de la planète aura donc bien lieu. Un périple que Multiplast va suivre avec grand intérêt, les deux multicoques étant sortis de ses ateliers, avec Orange dessiné par le Gilles Ollier Design Team (ex Innovation Explorer, 2e de The Race 2000/2001).

 

 

Adresse

icon-adressMULTIPLAST S.A.S

Parc du Golfe
       24 Allée Loïc Caradec
       56000 VANNES
       France

viber-iconTéléphone

Tél. +33 (0)2 97 40 98 44

      GROUPE CARBOMAN

      DECISION.CH

PLASTINOV 

       PLASTEOL