Newsletter 2020-08

 

NEWSLETTER 2020-08

____________________________________________________________________

 Barreau Neuman Architectes

MULTICOQUES

Un nouveau catamaran de course-croisière pour Marc Guillemot

 

Après deux participations en Orma (1998 et 2002), trois en Imoca (2006, 2010 et 2014), Marc Guillemot disputera-t-il en 2022 sa sixième Route du Rhum en catégorie Rhum Multi ? L’affaire paraît bien engagée pour le marin qui travaille actuellement sur un projet avancé de catamaran de 52 pieds, baptisé MG5, dont les flotteurs sont en construction chez Multiplast. Un projet lancé grâce au soutien financier des dirigeants de Wellness Training, entreprise parisienne spécialisée dans les salles de fitness en entreprise, avec lesquels il est lié depuis deux ans.

 

 

Lire la suite : Newsletter 2020-08

Newsletter 2020-11

 

NEWSLETTER 2020-11

____________________________________________________________________

maxi ultime edmond de rothschild1Sodebo Ultim 3 et le Maxi Edmond de Rothschild se sont élancés dans la nuit de mardi à mercredi à une demi-heure d’intervalle à l’assaut du Trophée Jules Verne. Deux trimarans construits par le chantier Multiplast dont l’histoire est intimement liée à celle du Trophée Jules Verne. Son directeur général, Yann Penfornis, raconte.

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite : Newsletter 2020-11

redémarrage pied au plancher en Imoca - Multiplast rejoint l'aventure SeaBubbles - Zoom sur le centre de formation

 

Newsletter 2021-06

____________________________________________________________________

newsletter juin

COURSE AU LARGE

Un redémarrage post Vendée Globe pied au plancher !

 

Le Vendée Globe 2020 a été celui de tous les records : de participants et de bateaux à l’arrivée (25 sur 33), d’intensité en tête de la flotte - les 8 premiers en moins de 20 heures, du jamais vu -, de retombées médiatiques... Autant d’indicateurs qui n’ont pas échappé aux partenaires, puisque les cirés des marins étaient à peine séchés que nombre d’entre eux ont déjà annoncé remettre ça, y compris sur des bateaux neufs.

 

 

Lire la suite : redémarrage pied au plancher en Imoca...

Communiqué 2021.02

 

COMMUNIQUE 2021-02

____________________________________________________________________

solid sail multiplast

SOLID SAIL

Solid Sail : un nouveau cap pour Multiplast

 

Le projet Solid Sail a franchi une nouvelle étape ce mardi, puisque les Chantiers de l’Atlantique ont annoncé qu’un mât de 95 mètres, doté d’une voile rigide construite par Multiplast, serait installé en 2022 sur le site de Saint-Nazaire.

 

Image de synthèse du démonstrateur à Saint Nazaire  - Droit image : Chantiers de l'Atlantique / Creasynth

Lire la suite : Communiqué 2021.02

 

COMMUNIQUE 2021-02

____________________________________________________________________

solid sail multiplast

SOLID SAIL

Solid Sail : un nouveau cap pour Multiplast

 

Le projet Solid Sail a franchi une nouvelle étape ce mardi, puisque les Chantiers de l’Atlantique ont annoncé qu’un mât de 95 mètres, doté d’une voile rigide construite par Multiplast, serait installé en 2022 sur le site de Saint-Nazaire.

 

Image de synthèse du démonstrateur à Saint Nazaire  - Droit image : Chantiers de l'Atlantique / Creasynth

 

 

Il s’agira de la dernière étape de validation technique avant la commercialisation et l’application de la solution Solid Sail sur de grands navires à passagers à propulsion hybride, permettant une réduction très sensible des émissions de gaz à effet de serre.

Le projet Solid Sail a débuté pour Multiplast il y a cinq ans avec les premiers essais d’une voile rigide dotée de panneaux en composite sur un J80, menés sous l’égide des Chantiers de l’Atlantique. A la barre, l’ingénieur Nicolas Abiven, ancien navigateur, vainqueur de la Transat Jacques Vabre 2003 avec Jean-Pierre Dick.

Une deuxième campagne d’essais a ensuite été menée sur une voile plus grande, gréée sur Yes We Cam !, le 60 pieds Imoca à bord duquel Jean Le Cam vient de prendre la quatrième place du Vendée Globe, avant d’être testée sur un paquebot qui a effectué deux transatlantiques avec cette voile. Le projet a franchi un nouveau cap en 2019 : un modèle à l’échelle 1/5e avec gréement à balestron a été installé sur une des digues du port de Pornichet afin d’étudier son comportement et sa résistance.

  Photos©Multiplast

Maquette de Projet Silenseas | Photos © Multiplast

 

Forts de toutes ces études et campagnes d’essais, les Chantiers de l’Atlantique ont annoncé mardi une nouvelle étape majeure : l’installation sur le site de Saint-Nazaire d’un démonstrateur à échelle 1 d’un mât culminant à 95 mètres et inclinable à 70 degrés, qui sera visible à 55 km au large ! Ce mât sera doté d’une voile Solid Sail entièrement en composite, performante et pliable, d’une surface de 1 200 m2.

L’installation se fera en deux phases : la première avec un mât de 38 mètres et une voile de 550 m2 à la fin de l’été 2021, la seconde, à l’échelle 1, au cours de l’année suivante. Comme le précédent prototype testé à Pornichet depuis deux ans, le dispositif sera équipé d’un balestron orientable à 360 degrés.

Le mât est construit par un consortium réunissant CDK Technologies, Lorima et Multiplast pour les tronçons du tube, SMM étant chargé de l’outillage et de l’assemblage, Avel Robotics des manchons. Quant aux voiles, composées de panneaux en fibres de verre et de carbone, elles seront fabriquées intégralement chez Multiplast.

La première application de Solid Sail sera destinée à des paquebots d’environ 200 mètres, qui utiliseront à la fois cette propulsion vélique et une motorisation, permettant une réduction des émissions de gaz à effet de serre de 25 à 40%. D’autres applications, concernant tant les navires de charge que les grands bateaux de plaisance, sont également envisagées.

Ce projet, qui a reçu le soutien de la Région Bretagne et de l’intercommunalité Golfe du Morbihan-Vannes Agglomération, est un véritable challenge pour Multiplast, comme l’explique son directeur général Yann Penfornis : « Solid Sail s’inscrit dans la démarche de diversification entamée depuis une vingtaine années. C’est la déclinaison d’un programme de recherche débuté il y a cinq ans et de tout notre savoir-faire en course au large que nous adaptons sur le marché de la croisière. Les process de fabrication pour les mâts sont en effet les mêmes que ceux que nous utilisons pour les bateaux de compétition et nous travaillons avec les mêmes bureaux de calculs que dans la course au large, GSea Design et Méca. »

Si Les Chantiers de l’Atlantique parviennent à les commercialiser, les premiers paquebots équipés de la solution Solid Sail navigueront en 2025.

 

solid sail multiplast8Section de mât ech:1 | Photos © Multiplast

 

Plus d’information


Yann Penfornis : +33 2 97 40 98 44 / +33 6 12 05 86 97

"If your dreams don't scare you, they are not big enough"

Adresse

icon-adressMULTIPLAST S.A.S

Parc du Golfe
       24 Allée Loïc Caradec
       56000 VANNES
       France

viber-iconTéléphone

Tél. +33 (0)2 97 40 98 44

      GROUPE CARBOMAN

      DECISION.CH

PLASTINOV 

       PLASTEOL

       

 

Ouvrage à consulter

repousser-les-limites